Témoignages

Ils sont contents et ils le disent…

 

«

Chère Stéphanie,

Au terme de ce voyage à la rencontre avec moi même, il me semble essentiel de prendre le temps de vous remercier pour les outils proposés et l’écoute bienveillante.

Tant de fois, je me suis sentie « jugée », « fermement orientée », « encouragée à penser de la bonne façon », …

J’ai trouvé le pavé de départ sur mon chemin personnel grâce à vous.

Ce pavé est stable, fermement ancré dans le sol, prêt à recevoir ce pas à la fois timide et décidé qui m’emmène vers moi.

Ce pavé est la réponse au fameux « Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait? »

Comment laisse t’on s’épanouir ce haut potentiel que nous avons caché durant tant d’année? Comment fait-on confiance à ce cerveau qu’on a souvent muselé, bridé, enfermé?

Comment se réappproprie-t’on son corps et son esprit?

Merci pour ce chemin, merci pour cette guidance, merci de me permettre de me permettre. Je suis enfin réconciliée et une. Je me sens réconciliée et une. Mes masques ne me semblent plus une protection nécessaire et j’avance en savourant la chaleur du soleil, la fraicheur de la pluie, la caresse des vents sur mon visage nu.

C’est enivrant, c’est « énorme ».

S. »

 

« Chère Stéphanie,

À la fin de la formation HPI, je t’ai fait part verbalement d’un point positif que j’ai observé chez toi. En fait, je souhaitais le développer et te l’adresser par écrit.

Au gré de nos échanges, des temps où tu es intervenue dans la formation HPI 2016, et des articles que j’ai lus de toi depuis la période où je t’ai rencontrée, j’ai repéré chez toi une attitude que l’on trouve de plus en plus rarement chez les personnes : la capacité à chercher, établir et formuler sa propre pensée et tracer sa voie.

J’apprécie le fait que tu oses penser à contresens, penser de façon divergente. Cela passe par : bousculer les préjugés et présupposés, questionner les savoirs soi-disant établis comme quasi-lois, aller à l’encontre des vérités préétablies si nécessaire, nommer et déconstruire les fausses croyances, penser différemment.

J’ai observé que tu cherches à établir et formuler ta propre pensée sur un sujet donné. Une pensée qui corresponde davantage à la réalité que tu observes en pratique, davantage fonctionnelle et opérante.

Pour moi, cette manière d’être est une immense qualité que je reconnais et respecte. Je la vois vraiment trop peu. Alors chapeau bas.»

Terence

 

« En quête de sens, en quête de moi, j’ai eu à rencontrer Mme Aubertin après une recherche poussée sur internet pour trouver un praticien spécialisé dans l’accompagnement de personnes à haut potentiel.

Nous avons eu à nous rencontrer quatre fois, pour un premier entretien, les passations des différents tests et la restitution orale des résultats de ces derniers. J’ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer Stéphanie qui n’est pas avare de ses connaissances et qui déborde largement du cadre pour assouvir ma curiosité. Mme Aubertin fait preuve d’écoute, de compréhension, d’empathie et l’échange se construit sur une réelle prise en compte des difficultés que l’autre amène. Elle ne se positionne pas en professionnel qui sait mais redonne sens au discours du patient lui permettant de devenir sujet et acteur de sa vie. Le chemin est encore long mais Stéphanie a su me montrer la direction à prendre, je possède maintenant les outils pour mener à bien ce processus. »

E, 34 ans

 

« Nous avons consulté Stéphanie Aubertin au sujet de notre fille âgée de 8 ans. La passation du WISC a été précédée quelques jours avant par un entretien dont l’objectif était de faire connaissance avec notre fille. La passation elle-même a duré plus de 2 heures, laissant à notre fille tout le temps nécessaire pour s’approprier les questions, et vérifier ses réponses si elle le souhaitait (sauf dans les exercices chronométrés bien sûr). Le bilan qui nous a été remis détaille les résultats, mais également tout le comportement de notre fille durant la passation, ce qui nous permet de comprendre comment elle fonctionne.
S’est ensuite posée la question d’un saut de classe, et devant l’attitude sceptique de l’école, Stéphanie Aubertin n’a pas ménagé son temps et son énergie pour convaincre l’équipe enseignante et la psychologue scolaire, en donnant des arguments pour chaque objection avancée.
Un grand merci pour votre aide judicieuse ! »

Maman de A

 

« Il existe des thérapeutes avec qui l’on baisse la tête pour regarder au fond du trou sombre, lisse froid et terne que l’on ne finit jamais de creuser.

Stéphanie n’est pas de ces thérapeutes là.

Stéphanie m’a aidé, et m’aide encore, à relever la tête, regarder loin et largement, à me laisser percevoir.
Grâce à elle, je sais que la vie est faite d’un nombre infini de nuances, de contrastes, de textures, de relief… et que j’ai la chance incroyable de pouvoir les apprécier.

Merci Stéphanie »

A, 39 ans

 

« Madame

Sur les conseils de la « vie scolaire » du lycée de notre fils M, nous avons eu le plaisir de vous rencontrer pour tenter une énième fois d’aider notre fils qui depuis toujours, fait preuve de difficultés d’apprentissages.

Il vient de changer de collège car d’après le directeur, il aurait échoué en continuant dans une voie classique, il a préféré nous envoyer dans un lycée technique.

Or, M a des facultés étonnantes. Est-ce qu’elles pourront exploitées – à notre avis, et sauf erreur de notre part – au mieux dans un circuit … parallèle ? Voilà la question qui se posait à nous fin décembre 2012 et qui nous a amenée à vous rencontrer afin que nous soyons guidés au mieux, les avis divergeant suivant les personnes à qui nous nous adressions…

Vous avez su détecter chez notre fils dès la première séance un haut potentiel en affirmant même qu’il était précoce et qu’il n’aurait besoin que de quelques séances pour reprendre confiance en lui, mettre enfin un « mot » ou une explication sur toutes ses difficultés et l’aider à poursuivre son chemin. Je me souviens vous avoir indiqué qu’il avait déjà passé deux tests (25 points d’écart entre les deux, une bizarrerie…), qu’il avait été vu par une batterie de médecins spécialisés pour tenter de trouver ce qui ne fonctionnait pas et tout cela en vain.

Vous avez su m’écouter et m’orienter, le prendre en charge et le guider. Certes, il avait été affecté par le départ de son frère aîné, en plus de ses propres soucis et angoisses et vous avez réussi en trois séances à le remettre sur pied et à lui refaire prendre confiance en lui.

À force de discuter, il a même voulu réintégrer son ancien lycée et pour ce faire, il avait besoin d’être « aidé » par un document affirmant que son QI était élevé. Non seulement, le QI s’est révélé très élevé mais en plus, vous avez eu la gentillesse de nous adresser le soir même un résumé qui nous permettait d’appuyer notre rendez-vous chez le directeur de son ancien lycée. On lui a demandé de passer un examen qu’il n’a pas réussi mais dans son esprit, il avait mené à bien son objectif et même s’il a échoué, il était ravi d’avoir pu réaliser ce qui lui tenait à cœur.

Entre temps, après deux autres séances, ayant repris une grande confiance en lui, il a retrouvé un équilibre que je ne lui avais pas connu depuis des années, il a préféré rester au sein de ce nouvel établissement. Il vient d’être admis en seconde générale…

En deux mots, vous l’avez sauvé ! Je tenais simplement à vous faire part de ma grande reconnaissance pour votre professionnalisme qui a consisté tout d’abord à détecter avec justesse le noyau du problème, à orienter les séances en fonction de la personnalité de l’enfant (et des réticences des parents…) et enfin à résoudre les soucis grâce à votre grande expérience. Je ne manquerai pas de reprendre contact avec vous, au cas où se produise un nouvel événement dans la vie de Marin qui pourrait l’affecter. Nous n’attendrons pas la chute avant de venir frapper à votre porte.

Je vous souhaite bonne continuation et vous réitère mes plus sincères remerciements. »

Maman de M