Stephanie Aubertin Psychologue

11
Juin 2016
blog-formationHPI2016

 

 

Le Centre Européen de Thérapie Intégrative (CETI) organise cette année à Bruxelles une formation pour les professionnels qui accompagnent les personnes à haut potentiel intellectuel (psychologue, psychothérapeute, psychiatre, coach, éducateur…) et sur laquelle j’interviens.

 

Le point à mi-parcours

 

La formation a débuté en avril avec Béatrice Milletre qui nous a parlé des caractéristiques des adultes à haut potentiel dont notamment l’intuition. Elle a enchaîné sur les prises en charge cognitives et comportementales.

Beatrice Milletre 2  Beatrice Milletre

Jacques Grégoire, professeur à l’université de Louvain-la-Neuve intervenant régulièrement dans la traduction, l’adaptation de nombreux tests voire même lors de la conception des tests aux États-Unis, est venu clôturer cette première session avec le point de vue de la recherche. Quels sont les différents modèles du haut potentiel ? Les difficultés émotionnelles et sociales sont-elles réelles, c’est-à-dire un trait de personnalité chez ces personnes ou sont-elles plus ponctuelles ?

Jacques Gregroire 2  Jacques Gregroire

 

Puis, 3 autres intervenants ont fait part de leur expérience lors de la 2e session fin mai.

Pour commencer, Olivier Revol, pédopsychiatre à l’hôpital Pierre Wertheimer de Lyon. À travers de nombreuses anecdotes, il nous a fait part de son expérience auprès de ces enfants. Puis, il a évoqué les différences, les nuances entre les dys et les HP, les TDA-H et les HP et malheureusement parfois, les doubles diagnostiques.

Olivier Revol 2  Olivier Revol

Arielle Adda a évoqué le développement spécifique de ces personnes, de la naissance jusqu’à l’âge adulte. Elle a également fait part de cas cliniques et a répondu à des questions de l’assistance sur d’autres cas cliniques.

Arielle Adda 2  Arielle Adda

Pour clôturer cette 2e session de formation, c’est l’auteure de ce blog, Stéphanie Aubertin qui est intervenue. J’ai proposé, à travers différents cas cliniques, de prendre du recul face aux tests et au fameux seuil des 130 en évoquant les différents facteurs qui peuvent entraver l’exécution d’une tâche, notamment les émotions et les stratégies via les fonctions exécutives. Puis j’ai proposé quelques exercices pratiques travaillant la cognition mais aussi les émotions.

Stephanie Aubertin  Stephanie Aubertin 2

 

La formation reprend cet automne avec 2 autres sessions. Seront présents : Ilios Kotsou qui traitera de l’intelligence émotionnelle, Monique de Kermadec qui fera part de sa vision du phénomène, Gilles Favro qui fera vivre aux participants des expériences de psychologie positive et enfin, David Vandenbosch et Égide Altenloh, les organisateurs, parleront de la construction intellectuelle dans la psychopathologie des adultes à haut potentiel et proposeront un accompagnement expérientiel.

 

Rendez-vous donc à partir du 12 octobre pour la suite.

 

Crédits photo : Stéphanie Aubertin sauf pour celles de Stéphanie Aubertin, David Vandenbosch et Alice Fourez

Sorry no comment yet.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *