Stephanie Aubertin Psychologue

29
Oct 2016
wisc-v

Utilisant très souvent le WISC dans ma pratique professionnelle auprès d’enfants suspectés de posséder un haut potentiel intellectuel, j’attendais avec impatience la dernière version de ce test (la précédente version date de 2005). J’avoue que j’en avais marre d’utiliser le WISC IV à cause entre autres des questions verbales (notamment Compréhension) qui n’étaient plus du tout d’actualité car elles ont été créées dans un certain contexte culturel qui est aujourd’hui largement dépassé et donc inconnu des jeunes enfants. Je posais donc les questions aux jeunes chérubins avec un air désespéré car je savais très bien qu’ils n’étaient pas en mesure d’y répondre. Par ailleurs, j’avais remarqué (voir article « WISC V : pour un abandon progressif du Q.I. total » sur mon blog scientifique) que l’Indice de Raisonnement Perceptif n’était pas homogène au niveau de la capacité mesurée : en effet, dans cet indice se mêlaient une épreuve purement visuo-spatiale (Cubes) et deux autres épreuves ayant trait au raisonnement fluide sur du matériel visuel (Identification de concepts et Matrices). Ainsi, cet indice pouvait souvent se montrer hétérogène. Le WISC V a donc décidé de faire comme sur la WPPSI IV des tout petits, c’est-à-dire créer un Indice Visuo-Spatial et un Indice de Raisonnement Fluide. Quelques autres changements au niveau des épreuves ont été insérés dans cette nouvelle version et je vous invite à consulter l’article spécifique sur mon blog scientifique.

 

Pour me préparer à l’arrivée de ce nouveau-né, j’ai suivi en ligne une vidéo de présentation de l’éditeur et j’ai assisté début octobre à une journée dédiée à cet outil avec de nombreux professionnels qui ont utilisé une version bêta de ce test et qui ont pu fournir un premier retour d’expérience.

C’était donc décidé, j’allais passer très rapidement à ce nouveau test et la commande fut aussitôt passée !

Une cigogne est passée à mon cabinet cette semaine pour me livrer ce dernier-né.

 

Mes premières impressions, à part l’idée que j’avais pu m’en faire lors des précédentes découvertes, sont principalement autour de la quantité d’items, surtout les items très faciles et les items très complexes. Ceci est compréhensible car il est nécessaire de pouvoir discriminer avec beaucoup plus de précision les enfants qui se trouvent de chaque côté de la courbe. En effet, le précédent WISC bénéficiait d’un certain effet plancher (il est difficile de discriminer les enfants ayant de très faibles capacités intellectuelles) et d’un certain effet plafond (il est difficile de discriminer avec précision les enfants qui possèdent de très hautes capacités intellectuelles). D’ailleurs, après avoir parcouru le manuel d’interprétation, il est précisé qu’ils ont amélioré les effets plancher et plafond. En tout cas, j’ai voulu tenter de répondre aux différentes questions ; ainsi, je vis de manière expérientielle – même si je suis un adulte – ce que peut vivre un enfant lorsqu’il répond aux différentes questions. Résultat : « Waouh ! C’est dur ! ».

 

Enfin, Monsieur Morin et moi-même faisons régulièrement des études sur la moyenne des notes obtenues auprès d’enfants et d’adultes à haut potentiel intellectuel. Nous avons donc extrait les résultats obtenus par le groupe clinique Haut Potentiel du manuel d’interprétation (groupe clinique qui est issu de données américaines et non françaises) et l’avons comparé au WISC IV (même si des épreuves ont changé). Il faudra attendre un tout petit peu pour avoir un profil des enfants français mais en attendant, cela donne :

wisc-iv-v

wisc-iv-v-qi

3 COMMENTS

  • Romy

    11.01.2017 | Reply

    Bonjour,

    Je ne suis pas sure de savoir interpréter les graphiques. Mais en gros un enfant HPI de tout juste 130 avec le Wisc 4 ne l’est plus avec le 5? Je vois également des différences dans l’ICV qui semble diminuer dans la version 5, or si j’ai bien compris un 130 en ICV peut suffire à déclarer un enfant HPI. Ça donne l’impression que le 4 était surcoté…

  • Ghomari Susana

    12.02.2017 | Reply

    Bonsoir,
    Je cherche à louer en urgence le wisc 5, pourriez-vous m’informer sur cette possibilité?

    Bien à vous,

    • martine

      29.08.2018 | Reply

      idem !

      je m’installe comme psychologue et souhaiterait louer plutôt qu’acheter …vu le prix !

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *